Le sport : de l’activité à l’apaisement, il n’y a qu’un pas

Prête ? HOP ! Je suis lancée dans l’arène.

L’arène ? C’est simplement ce qui nous entoure : des routes, des chemins, de l’eau, avec des arbres, des plantes, des immeubles ou d’autres personnes. C’est ce moment,  celui où tu te lances courageusement vers ton objectif. Cela peut être une distance, un temps, une compétition à préparer, un peu de chocolat à éliminer, ou tout simplement pour se faire plaisir.

Dans ce moment, on peut se retrouver parfois seul, ou parfois accompagné. Mais au final, toujours face à soi-même. Au début, nos problèmes arrivent dans notre tête, ils s’entremêlent. En plus de cela, viennent s’ajouter certains éléments qui mettent notre motivation au défi : les chocs contre le sol, l’environnement trop chaud en été ou trop froid en hiver, la douleur ou encore l’inconfort. C’est pourquoi, la tentation d’écourter ce moment est manifeste. Par chance, la volonté de continuer se fait ressentir

L’eau nous portant, et nous coupant du monde extérieur, la natation est un sport adapté à tous, et sans choc pour le corps – Photo de Julie Tournour 

Il y a ce cheminement, pas après pas, longueurs après longueurs, kilomètres après kilomètres, où chaque question tente de se remettre en place dans notre tête.  A ces instants, nous nous retrouvons face à l’environnement, et où chacun se créé une bulle. Elle nous promet à la fois force et sécurité, tout en ayant notre objectif en vue. Et, grâce à tout cela, nos pensées se libèrent.  En regardant cet objectif qui est au bout du parcours, on peut voir que nos problèmes quotidiens se retrouvent comme cachés derrière lui, effacés.  C’est grâce à lui que nous trouvons en nous la force, l’énergie et le mental pour arriver à notre but. Celui que nous attendons avec impatience, que nous recherchons avec détermination, celui qui est notre final. Celui dont on sera fier. Ce n’est pas celui qui sera uniquement affiché sur nos montres cardio ou sur notre application préférée. Il sera celui qui sera gravé en nous, mentalement et physiquement. Avec au bout, un bonheur d’avoir surmonté toutes les épreuves rencontrées le long de ce parcours menant à l’objectif.

La montée de La Bastille est un parcours de Trail incontournable. Un objectif accessible mais physique, dans un cadre naturel et avec un magnifique point de vue final.

Nous oublierons presque ces moments, où, sur notre chemin, nous avons pu découvrir de nouveaux endroits, de nouveaux végétaux ou animaux. Possiblement, avons-nous croisé d’autres personnes ayant le même objectif que nous. Mais surtout, où nous avons pu absorber le calme et l’apaisement, voire un air différent, peut-être plus vert, peut-être plus pur pour nous.

Qu’on soit à pied, en maillot de bain, ou à vélo pour ne citer qu’eux, le sport est indispensable pour notre physique, mais tout autant pour notre moral. Et, entre l’activité et l’apaisement, il n’y a qu’un pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.