Movember à Polytech Grenoble

La cause masculine est à l’honneur en ce mois de novembre. Movember est un événement caritatif annuel mondial, destiné à sensibiliser aux cancers de la prostate et des testicules, ainsi qu’à la santé mentale masculine.

            A savoir que les hommes vivent en moyenne six ans de moins que les femmes, une sensibilisation s’impose pour mieux en comprendre les causes. Abordons de plus près ces causes en chiffres… Le cancer de la prostate touche environ 10,8 millions d’hommes dans le monde. Le cancer des testicules, quant à lui, est le deuxième cancer le plus répandu chez les jeunes. Enfin, les trois quarts des suicides dans le monde concernent les hommes, et correspondent à un suicide par minute. De nombreuses initiatives et projets sont financés pour mieux prendre en charge les maladies masculines, et œuvrer pour améliorer la vie des hommes.

            Plusieurs actions sont organisées par la Movember Foundation pour donner de la visibilité à ces causes, dont se laisser pousser la moustache et marcher ou courir 60 km dans le mois pour les 60 suicides d’hommes par heure dans le monde. Les femmes ont aussi bien sûr un rôle à jouer si elles le veulent. Elles peuvent notamment soutenir les hommes à se laisser pousser la moustache, à récolter des dons, et à les encourager à prendre soin de leur santé.

            Polytech Grenoble se mobilise pour soutenir le mouvement Movember et pour récolter des fonds cette année. En cette occasion, un concours de la plus belle moustache de l’école est organisé en ligne. Ainsi, les participants ont été invités à se raser complètement la barbe/moustache en début de mois. Nous suivrons l’avancée de leur moustache chaque semaine, avant de voter pour la plus belle à la fin du mois, le lundi 29 novembre. Une cagnotte est disponible en ligne, dont les fonds seront reversés à la Movember Foundation, qui finance près de 1250 projets de recherche innovants. Une vente de crêpes sera aussi organisée, dont les bénéfices financeront la cagnotte.

 

Ecriture : Julia Fezard.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.