Etudiant surchargé : le Batch Cooking m’a sauvé !

Être étudiant, c’est parfois savoir bien s’organiser. Il faut jongler entre les cours, les révisions, les projets, le club de sport, les amis, les sorties, et tout ça en restant à jour dans ses séries ! Et comme souvent lorsque l’on manque de temps, on laisse de côté certaines tâches moins importantes à nos yeux.

Pour ma part, c’est la préparation des repas qui en a pris un coup. J’avais pourtant envie de bien faire, et je ne voulais surtout pas me résoudre à tomber dans le cliché pâtes-riz. Alors je faisais l’effort d’acheter quelques légumes, des poireaux, un peu de champignons, de la salade et des tomates… Mais très vite, j’ai fini par manger chaque semaine toujours la même chose. Bref, pas une grande réussite. Mais je n’avais pas non plus ni l’envie ni l’énergie de, chaque soir, me demander ce que j’allais me faire à manger, et prendre le temps de le faire. Alors j’allais au plus simple, et je restais dans ma zone de confort.

De plus, et parce que je déteste avoir la sensation de perdre du temps à faire mes courses dans un magasin, j’utilise depuis plusieurs années le Drive d’une grande enseigne. En quelques clics, j’ajoute mes articles, je paye en ligne, je fixe mon créneau, et je n’ai plus qu’à aller récupérer mes vivres. Temps total : 1h par semaine pour commander, aller au drive, charger les courses dans le coffre, revenir à la maison et tout ranger. Efficace, mais répétitif.

Mais un jour, en plus de mes produits, j’ai trouvé dans mes sacs de courses un petit livret, offert par mon magasin : « Batch Cooking, je cuisine en 1 seule fois pour toute la semaine ». Et depuis, quelque chose a changé.

Livret de Batch Cooking offert par une célèbre enseigne de la grande distribution

 

Le Batch Cooking, c’est une méthode d’organisation pour la cuisine qui peut se résumer en 4 points :

    1. Planifier les menus de la semaine à l’avance et établir sa liste de courses
    2. Acheter les produits nécessaires
    3. Cuisiner en une seule fois les « préparations », durant une grande session de cuisine le week-end
    4. Assembler le repas du jour, en réutilisant partiellement ou en totalité les préparations

L’objectif est de manger sainement et varié, sans pour autant passer des heures en cuisine tous les soirs. Et les avantages sont multiples :

    • Gain de temps considérable en semaine, je passe rarement plus de 5 minutes à préparer mon repas chaque soir.
    • Facile, il suffit de suivre le guide ! Je n’ai aucune compétence en cuisine et je m’en sors comme un chef !
    • Économique, je n’achète plus que le nécessaire. De plus, je réalise la plupart des cuissons le week-end, donc le four ne chauffe qu’une seule fois. Et j’utilise également beaucoup moins de vaisselles en semaine. Moins de gaspillage alimentaire et d’énergie !
    • Sain, je mange des plats super bons que je n’aurais jamais eu l’idée de réaliser, et beaucoup plus de légumes qu’avant.
    • Varié, il devient facile de passer des semaines sans manger une seule fois le même plat !

 

Le livret offert par mon magasin me propose 4 semaines de 5 plats chacune. J’en sélectionne une, je fais ma liste de courses (fournie) et je passe commande pour le samedi suivant dans mon Drive.

Exemple de « Menus de la semaine » et sa liste de courses, livret de Batch Cooking offert par une célèbre enseigne de la grande distribution

Le lendemain de la récupération de mes courses, je m’attelle à la tâche. En 3 heures (temps de cuissons compris, pendant lesquels je peux faire autre chose), je réalise 5 préparations en suivant les recettes : des courgettes au four, des poivrons rôtis, du bacon grillé, du bœuf mijoté et des pommes de terre vapeur. Puis, chaque soir, je suis les instructions pour assembler mes plats. Il suffit souvent de réchauffer en ajoutant les derniers ingrédients. On prend un peu de poivrons et de courgettes le lundi, le reste de poivrons le mardi, le bœuf le mercredi… Au final, je me suis constitué 5 plats :

    • Crumble de courgettes et de poivrons à la feta
    • Compotée de tomates et de poivrons aux œufs (ça c’était vraiment trop trop bon !!!)
    • Mijoté de bœuf et couscous
    • Soupe glacée courgette, menthe et bacon + salade de pommes de terre
    • Hachis parmentier

 

Vous l’aurez compris, je me suis vraiment régalé ! J’ai trouvé ça tellement bon, tellement malin, et tellement pratique que j’ai recommencé la semaine suivante. Et aussi celle d’après, et l’autre aussi… Lorsque j’ai eu épuisé les 4 semaines du livret, devenu accro, j’ai cherché la suite sur Internet !

J’ai alors découvert le site https://cuisine-addict.com/cuisine/de-saison/batch-cooking/, dans lequel Sandra, une strasbourgeoise addict à la cuisine comme elle se définit elle-même, propose d’innombrables batch cooking ! Les batch sont classés par saison pour consommer des produits du moment.

Vous remarquerez que Sandra ne prévoit que 4 plats par semaine. C’est plutôt malin, puisqu’il arrive régulièrement que l’on ait un imprévu, un dîner chez des amis, ou envie de sortir un soir. Ainsi, 4 plats pour 5 jours suffisent amplement.

Les listes de courses sont initialement conçues pour 4 personnes, mais le site intègre un outil de calcul automatique : il est possible de sélectionner le nombre de portions souhaitées pour chaque plat, et on obtient la liste de courses avec les quantités nécessaires ! Bon, personnellement, nous vivons à deux, et nous laissons les proportions pour 4 personnes. D’abord parce-que nous sommes de gros mangeurs, et ensuite parce-que cela fait quelques restes que nous emportons parfois à l’école pour déjeuner !

 

En rédigeant cet article, je viens de tomber sur le dernier batch publié, que je vais faire la semaine prochaine. Et j’ai déjà hâte de goûter ! Au programme, tarte aux champignons, courge butternut farcie au chèvre, curry de bœuf haché et soupe de riz sauvage automnal !

Bref, vous l’aurez compris, j’adore le batch cooking ! Cette méthode me fait manger sainement et varié. Je me suis découvert un goût pour la cuisine ! De plus, le panier moyen hebdomadaire est passé de mon côté, pour deux, de 70-80 à 50-60€ en moyenne !

Alors, vous commencez quand ? Et si vous réalisez des plats, envoyez-nous vos recettes et photos par mail, on publiera les plus sympas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.